wageindicator logo Votresalaire.be Vous partagez, nous comparons

Belgique: Le droit de grève est reconnu comme un droit fondamental en Belgique du fait qu’il est présent dans différents pactes/conventions de niveau international tel que la Charte sociale européenne que la Belgique a ratifiée. Cependant, il n’est pas directement régi par la législation belge et il n’existe aucune disposition juridique définissant le terme « grève ». Cependant, de nombreuses conventions collectives (aussi bien au niveau sectoriel qu’au niveau de l’entreprise) prévoient des clauses de paix sociale (qui déclarent que la paix sociale sera maintenue pendant la durée de validité d’une convention collective de travail) ; ou les procédures de conciliation et de notification de grève (en vertu desquelles les grèves ne sont généralement autorisées que si toutes les procédures de conciliation industrielle ont été épuisées et que la notification formelle de la grève a été donnée au président de la commission paritaire ou de l’employeur). Le paiement de la prime syndicale de fin de l’année dépend également du respect de la paix sociale dans l’entreprise ou l’industrie. Les commissions paritaires doivent également définir des services minimums qui doivent être assurés au cours de la période de grèves ou lock-out pour répondre aux besoins essentiels de l’entreprise, pour exécuter des travaux urgents sur ​​les machines et le matériel et effectuer certaines tâches s’imposant par des cas de force majeure ou fortuite (Loi du 19/08/1948 relatif aux prestations d’intérêt public en temps de paix)

Belgique: Chacun peut défendre ses droits et intérêts à travers l’action syndicale et adhérer au syndicat de son choix. Un salarié peut librement adhérer au syndicat de son choix. La loi interdit les discriminations syndicales. Pour les entreprises de plus de 50 salariés, la loi garantit aux travailleurs le droit de constituer des syndicats indépendants selon leur choix et sans autorisation préalable, de procéder à des grèves légales, et de négocier collectivement. Des élections de comité de santé et de sécurité sont obligatoires dans des entreprises de plus de 50 salariés tandis des élections de comité d’entreprise sont obligatoires pour les entreprises de plus de 100 salariés. Il existe trois grandes confédérations syndicales qui sont reconnues en Belgique. Ce sont : i.Confédération des Syndicats Chrétiens, CSC (Algemeen Christelijk Vakverbond, ACV) ; ii. Fédération Générale du Travail de Belgique, FGTB (Algemeen Belgisch Vakverbond, ABVV) et iii. Fédération des syndicats libéraux de Belgique (Centrale Générale des Syndicats Libéraux de Belgique) ; iv. La Centrale générale des syndicats libéraux de Belgique, CGSLB (Algemene Centrale der Liberale Vakbonden van België, CGSLB) Les syndicats sont dépourvus de personnalité juridique. Cependant, ils bénéficient de certains droits spécifiques, le droit de conclure des conventions collectives, le droit à un siège dans les organes de conseils et de consultation, le droit de défendre leurs membres du syndicat devant les tribunaux, etc.
Citer cette page © WageIndicator 2017 - Votresalaire.be - Cartes- Droits syndicaux en Belgique