Aller au contenu. | Aller à la navigation

Vous êtes ici : Accueil / Droit du Travail / Travail et Salaires / Convention Collective de Travail

 

Comment se détermine le niveau de votre salaire ?

Complétez l’enquête et gagnez un Salaire

 

En Belgique, le niveau des salaires n’est pas fixé par la loi ou par des règles édictées par l’Etat, mais via la négociation collective. Au cours des dernières années, il est arrivé que, en vue de sauvegarder la compétitivité internationale de la Belgique, la loi impose des limites à la croissance des salaires. Mais les barèmes proprement dits sont fixés par convention entre partenaires sociaux.

Des CCT conclues par les employeurs et les syndicats ?

En ce qui concerne les ouvriers et la plupart des employés, des barèmes obligatoires sont fixés par convention collective de travail (CCT). Les CCT sont des accords conclus entre les organisations syndicales et les employeurs ou les organisations d’employeurs, soit au niveau de l’entreprise, soit au niveau du secteur d’activité (commission paritaire). Une forte syndicalisation renforce donc le pouvoir de négotiation salariale des syndicats.Contrairement à ce qui se passe dans certains pays, les CCT s’appliquent à tous les travailleurs, et non seulement aux travailleurs syndiqués, ou syndiqués auprès de l’organisation qui a signé la convention.

Indexation des salaires

La convention collective précise également les modalités d’indexation des salaires. Les syndicats belges attachent beaucoup d’importance à ce que l’adaptation des salaires au coût de la vie se fasse automatiquement, et ne dépende pas des négociations salariales proprement dites. La Belgique est le dernier pays où l'indexation se fait automatiquement. Mais dans les autres pays, on constate que les salaires suivent de toute façon le coût de la vie mes de façon plus saccadée et au fil de conflits salariaux plus nombreux. Si les modalités d’indexation sont fixées par les CCT, l’index proprement dit, c’est-à-dire l’instrument de mesure de l’évolution des prix, est établi par la réglementation économique. Dans le cadre de la compétitivité du pays, cette réglementation impose de recourir à un indice qui ne tient pas compte de certains produits : alcool, tabac, produits pétroliers sauf mazout de chauffage, etc... (« index santé »).

Par heure, par mois ?

Traditionnellement, le niveau de salaire des ouvriers est exprimé par heure, celui des employés par mois. Dans plusieurs secteurs, les ouvriers ont cependant été « mensualisés ».

Minimum

La convention collective prévoit le barème de base, mais aussi les éventuels avantages connexes (prime de fin d’année, chèques repas, primes pour travail en équipes, travail de nuit, de week-end, etc...). Le pécule de vacances, par contre, est réglé par une législation spécifique, et nous n’en parlons pas dans cette fiche (voir fiche : vacances annuelles). La loi prévoit aussi certains cas de sur-salaire, par exemple en cas d’heures supplémentaires.

Pour connaître les barèmes qui vous sont applicables, vous pouvez contacter votre centrale professionnelle.
La majorité des cadres se trouvent « hors convention collective ». Leur niveau de salaire est entièrement fixé par le contrat de travail.
Des conventions collectives conclues au niveau interprofessionnel (Conseil national du Travail) établissent un « revenu minimum mensuel moyen garanti », autrement dit un salaire interprofessionnel garanti. Le niveau de ce salaire est le suivant :

1.258,88 €    21 ans
1.293,58 €    21,5 ans, au moins 6 mois ancienneté
1.309,01 €    22 ans, au moins 12 mois ancienneté

Ce barème, comme la plupart des barèmes fixés par les conventions collectives, est le salaire brut applicable aux travailleurs occupés normalement à temps plein. Si vous travaillez à temps partiel, vous avez droit au même salaire, en proportion de votre temps de travail. Tenant compte de la progressivité des barèmes fiscaux, votre salaire net sera cependant légèrement supérieur à la proportionelle.
Si vous avez moins de 21 ans, vous avez droit à un certain pourcentage de ce salaire. Ces pourcentages s’appliquent également si, dans votre secteur, la convention collective ne prévoit pas de barèmes spécifiques « jeunes travailleurs ».

Age du travailleur et % du salaire minimum

Jusqu'à 17 ans: 70 %    
17 ans: 76 %    
18 ans: 82 %    
19 ans: 88 %  
20 ans: 94 %    
A partir de 21 ans: 100 %

Faites attention, dans la plupart de secteurs les minima sont plus haut !

Share |